vendredi 23 octobre 2009

Ces sentiments me fascinent, et m'effraient d'avantage.

« Tu sais, il y a deux trois trucs que tu ne m'as jamais demandé et que je regrette. J'aurais été cap. Genre ? Manger des fourmis, insulter les chômeurs qui sortent de l'ANPE, t'aimer comme un fou... »

Jeux d'enfant

jeudi 15 octobre 2009

D'une crise cardiaque tu finira.

Ne pleure pas. J'ai froid sous le soleil que vous croyez voir briller au dessus de moi.. Sid: "A ma place tu ferais quoi, si toute ta vie était pourri au point que tu sais plus quoi faire pour t'en sortir? Cassie: j'arrête de manger jusqu'à atterrir au urgence." Un sourire pour n'éveiller aucun soupçon. Navrant, piètre, médiocre, affligeant, pénible, déplorable. Je dois retrouver le sommeil, une vie. Et toi tu m'aidera ? ou alors tu fermera les yeux ? Dis-moi. '' Fais attention à toi, t'es mon amour maintenant" Merci petit être.

Oh mes BB ! MES AMOURS

AMOURS .

COMME JE VOUS AIME. AVEC VOS ALLURES. DANS LE FROID. DANS LA CHALEUR. LE JOUR. LA NUIT. DANS LA RUE. DANS UNE PIÈCE. A L'ARRIÈRE D'UN VÉLO AU TOUQUET. SUR UNE ROSALIE. AU BORD DE LA PLAGE. EN FUMANT. DANS VOS BULLES. LES YEUX EXPLOSES. LE CUL A L'AIR. AU REVEIL. APRES UNE DISPUTE. DANS LA JOIE. TRISTESSE. QU'IMPORTE LES CIRCONSTANCES VOYEZ-VOUS.

mercredi 14 octobre 2009

Fallinlove.



STEVE CURTIS.
You, me, and my loving heart.
Allez sautes moi au coup, dis moi qu'on tiendra la route.

C'est la CRISE Lacroix LA CRISE !


- Il fait trop froid !! Dans 9 ans on se casse dans le sud avec notre 4x4 blanc !!
- Ca démonte, au soleil, et après notre journée hop dans la piscine :)
- On aura des masques et des tubas aussi et des palmes ( grande piscine )
- Une piscine olympique ou on fera des fêtes de digues
- Avec de la drogue et pleins de filles hihi
- Ouais ! la BELLE VIE quoi !

lundi 12 octobre 2009

Et c'est les mains gelées que j'écris...HAIS, HAIS, HAIS, HAIS, HAIS...»








Je n'ai et n'aurai sans soute jamais le courage, d'un pardon. En un regard on s'est souris, peut-être un peu naîvement, ou niaisement, je ne sais pas, je ne sais plus. Nos mots sont-ils des maux? à présent oui, pourquoi ? On ne gomme pas si facilement nos rires, nos pleures, nos musiques, nos nuits. je peux encore t'imaginer sur ce lit, revoir les traits de ton visage, entendre le son de ta voix. Tu connais mes moindres pensées, c'était bien la le probléme. Puis tu m'as regardé droit dans les yeux, tu me la chantés puis criés, c'était si beau que j'ai fermé les yeux et puis j'ai dit adieu, et on s'est dit au revoir. Ca y est, n'en parlons plus veux-tu...N'essaie pas de me retenir. Ça n'en vaut pas la peine, vraiment pas. Je ne t'aime plus, vraiment plus.

samedi 3 octobre 2009

Cette présence, celle qui mène mon cœur en déraison.

She's the sun of my life,
the stunning
light in my head, the unreadable
proof of my heart. Je n'ai que toi, je
n'aime que toi. Ma joie, ma peine entre tes mains. Enmène-moi
ailleurs, où il ne fait pas froid,
enmène-moi dans tes pensées,
dans tes baisers.
.
.
LAPEURD'AIMERDEDOUTER.